Retour d’atelier avec Cent Soleils et les enfants de CM de Mareau-aux-prés

Retour d’atelier à Cent Soleils : sélection des enfants de CM, sous l’impulsion de la cinéaste et programmatrice Carole Contant. Parmi 18 films visionnés et critiqués : honneur à l’expérimental !!
Dans l’ordre de la projection :
Le hérisson dans le brouillard de Youri Norstein (Russie, 1975, 35mm, sonore, 9’57)
Etude cinématique des mouvements de croissance de Wilhelm Pfeffer (Allemagne, 1898-1900, 16mm, silencieux, 1’42)
Dendromité de Karine Bonneval (France, 2017, Vidéo, coul-n&b, sonore, 10′ 22)
Pour y rêver à mon aise de Mathilde Pin, Naïde Lancieaux et Camille Lotteau (Bretagne, 2016, Super 8, 19’)
Fleurs sans titre de Miles McKane (France, 2002, 16mm, couleur, silencieux, 3′)
Brouillard, Passage #14 d’Alexandre Larose 10’ (Québec, 2013, 35 mm, coul, silencieux, 10′)

Notre atelier se poursuit le 18 mars avec le filage de la présentation de la soirée puis la visite de la réserve naturelle de Mareau !

Projection publique le 29 mars 2019, Salle Polyvalente de Mareau-aux-prés, 19h30, accueil des 19h

La sélection des enfants de CM de l’école de Mareau-aux-prés, Loiret (classe de Gaël Lescaud)

Retour d’atelier à Cent Soleils : sélection des enfants de CM, sous mon impulsion, parmi 18 films : honneur à l’expérimental !!
Dans l’ordre de la projection :
Le hérisson dans le brouillard de Youri Norstein (Russie, 1975, 35mm, sonore, 9’)
Etude cinématique des mouvements de croissance de Wilhelm Pfeffer (Allemagne, 1898-1900, 16mm, silencieux, 1’42) avec performance d’écrans colorés
Dendromité de Karine Bonneval (France, 2017, Vidéo, coul-n&b, sonore, 1E, 10′ 22)
Pour y rêver à mon aise de Mathilde Pin, Naïde Lancieaux et Camille Lotteau (Bretagne, 2016, Super 8, 19’) : grand succès
Fleurs sans titre de Miles McKane (France, 2002, 16mm, couleur, silencieux, 3′)
Brouillard, Passage #14 d’Alexandre Larose 10’ (Québec, 2013, 35 mm, coul, silencieux, 10′) : grand succès !

Liens vers rushes et repérages JSUAQP !

Je suis un arbre qui parle ! de Carole Contant, en coproduction avec Hanami Expériences, Filme moi ta plume  (Rennes) et Cent Soleils (Orléans)

Repérages et rushes (extraits sans mixage ni étalonnage, son caméra réflexe) :

mot de passe : Jsuaqp!

Le Langage et le Chant selon Michel Boccara – 4’42
https://vimeo.com/centsoleils/review/311876503/92598a97fb

Camille&MitchLit

Antoine et Camille au piano (1) – 1’50
https://vimeo.com/centsoleils/review/311876338/151f503d13

ConfidenceFlorePiano

Lettre de Manou – 2’02
https://vimeo.com/centsoleils/review/311876170/2673a6af32

CamilleJardinLettredeManou

Répétition pour l’audition de Santa Lucia – 2’05
https://vimeo.com/centsoleils/review/311875987/2afd13c287

AuditionS&C

Antoine et son oncle devant le cyprès – 36 »
https://vimeo.com/centsoleils/review/311875273/371b9d4a59

AntoineCypres

Alexandre Ferran note les mots des plantes – 50 »
https://vimeo.com/centsoleils/review/311880410/6a54f2b6a5

AlexE1

Photos de repérages et tournages (cliquez sur la photo pour la voir entièrement)


Pour en voir plus : Liens vers des films précédents de Carole Contant

Les cheminants (2017, 47’)

https://vimeo.com/193878168

mot de passe : cheminants

résumé : J‘ai rencontré Alain Michard, Thierry Micouin puis Yaïr Barelli, leurs parcours m’appelaient à poursuivre mon chemin entre danse et cinéma. J’ai repris mon travail cinématographique, ma caméra. Filmer leur travail, c’était danser, faire danser leurs images. Lié à un élan vital, cette œuvre représente un monde fluide, crée un corps commun, un film. Un fim-danse.

Diffusion : Avant-première au Musée des Beaux-Arts de Rennes (8 janvier 2017), Collège des Bernardins Paris 6è (A bras le corps, 25 juin 2017), Festival du documentaire de Douarnenez (22 août 2017), Atelier d’Aran (8 avril 2018) et Ateliers de la compagnie Prana (7 avril 2017), Cents Soleils (Orléans, 10 avril 2018), Atelier de Marie Sochor (16 mars 2019, Paris 17è), Festival du documentaire engagé (Lot, 27 octobre 2019)

 

Je ne suis pas une voiture, ni Vincent Van Gogh (2013, dv, mobile, super 8, couleur, 5’47)

https://vimeo.com/60434955

résumé :
Je ne suis pas une voiture on m’a soulevé le capot, opérée, refermée plusieurs fois dans l’oreille.
Objet d’exploration interne, morceau à bricoler.
Mes films flous et mouvant comme des tableaux de Van Gogh, m’a-t-on dit parfois ; mon oreille droite n’ai pas coupée, seuls le sont osselets, marteau, enclume, étrier.
Cet autoportrait est un versant poétique du récit ci-dessus.

Diffusion : Prix du Jury Festival OFF (Olonne Film Festival), avril 2013 (jury présidé par Vincent Dieutre), Atelier d’Aran (2016), Musée des Beaux-Arts de Rennes (8 janvier 2017)

 

O, o fille de l’o (2004, super 8 tourné-monté, couleur, 3’54)

https://vimeo.com/144348237

résumé : Dans le fleuve d’un travail amorcé autour des lettres de mon prénom C A R O L E, qui coule à l’oreille comme certains des éléments naturels clairs, ce film suit un affluent lettriste. Les images issues de ce lac de mots plongent de l’R dans l’O, sur les L d’un bateau, A flot. « O, c l’eau et l’Oiseau, donc O c’est l’air, l’R de rien.“

Ce film a suivi les contraintes de juillet-août 2003 à l’image : un petit film au fil de l’eau & création sonore de mars 2003 : un petit film qui joue avec les mots / avec l’apparition d’Éliane Raymond à la fête des sciences de Genève.

Diffusion : Festival du Collectif Jeune Cinéma (La Clé, Paris, 2005), Olonne Film Festival 2018 (« Journal filmé », 2 décembre), Instants Vidéo de Manosque (2004), Festival de Poésie (Bretagne 2004), Cent Soleils 2006

 

Passage à 4 temps (1998, super 8, dv, betaSP, n&b, 7’40)

https://vimeo.com/84403265

résumé : Dans mon passage des musiques quotidiennes se croisent. La voisine au violoncelle, la voix de mon colocataire se mêlent aux accordeurs de pianos. Si on marche alentour, les danses tziganes du Romanes Circus gagne la rue et Paris s’égaie sous les allures solaires d’une ville aux reflets océans, pourtant ignorée des enfants du coin.

Diffusion : 4ème festival étudiant de Caen (mai 1999), Théâtre de l’échangeur (Bagnolet – Peyotl – le 19 juin 1999), Web Bar (Paris – ZOO – 28 mai 1999), Caractères « FLY » à la Rotonde de Montmartre (3 juillet 1999), 13ème Instants vidéo de Manosque. (10 novembre 1999), achat Canal 32 (TV métropolitaine du Mexique – 2000), festival d’art-vidéo de Casablanca (11 mars 2000), festival de l’Université de Lyon (26 avril 2000), festival Ciné-Fête à Contis (21 juin 2000), mis en ligne par le site Cinénow.(mars 2001), Rencontres Internationales Paris/Berlin (Paris – espace Cerise – mars 2001), “Eau-Migration” (Paris – Artship, California – 22 décembre 2001), Le Cinématographe (Nantes – Ciné-Nantes, programmation Colas Ricard – 17 décembre 2003)

Autres films de Carole Contant ici

 

Exil & Utopie / A Cris Ouverts Biennale d’Art Contemporain Rennes / MBAR

au Musée des Beaux-Arts de Rennes en écho à A Cris Ouverts, Biennale d’Art contemporain

Projection le 4 novembre 2018 à 15h

PetiPeti A5.indd

Caméra au poing, des cinéastes suivent des communautés de circonstance. Forcés à l’exil par la maladie, jetés sur les routes en quête d’un endroit où ils parviendront simplement à vivre, des hommes et des femmes cherchent, inventent, construisent un lieu qui se charge peu à peu d’utopie. Les films de ce programme témoignent ainsi de cette question qui n’a rien perdu de son urgence : comment faire partie de l’humanité ?

à 11h
Signes de vie de Werner Herzog (1968, noir et blanc, sonore,1h35)

Signes_de_vieFoule

à 15h
Zone blanche de Gaëlle Cintré (2014, couleur, 16mm, sonore, 22’)

ZB-7 pelliculeZB-6 la disparition de la lumière

ZB-4 _comme téléportée d'un monde à un autre_

Ondes et silence de Karl Lemieux et David Bryant (2014, couleur, 16mm, sonore, 14′)

quiet-zone

L’ordre de Jean-Daniel Pollet (1973, noir et blanc, 35mm, sonore, 44’)

DVDLOrdre

jean-daniel-pollet
Jean-Daniel Pollet

TRACES DE LA PROJECTION :

mde

burst

mde

mde

mde

mde

Projection au 12è festival du film documentaire engagé (LOT)

fly-festdoc2016 fly-festdoc2016-gd

La vie est un jardin (sauvage) se déroulait du 23 au 25 septembre dans le paysage lotois, sous yourte, grange et gîte, cinéma de village et jardin.

Peti peti y a commis un atelier Super 8 avec cueillette de plantes sonores et visuelles et y à montrer 2 films expérimentaux de 2 jardiniers du cinéma : le très apprécié Brouillard, Passage#14 du canadien Alexandre Larose en 35mm, salle de Biars-sur-Cère. Merveilleux retours des spectateurs. Et le film de Peter Conrad Beyer : El dentro, expérience chamanique extatique, scintillante, délicate à observer pour le public local, peu habitué au flicker. Mais des retours chaleureux pour ces découvertes sensorielles. Et l’installation de Benoît Labourdette projetés sur 2 murs et un arbre : In excelsis. Très beau moment aussi.

Détails dans le programme joint.