Exil & Utopie / A Cris Ouverts Biennale d’Art Contemporain Rennes / MBAR

au Musée des Beaux-Arts de Rennes en écho à A Cris Ouverts, Biennale d’Art contemporain

Projection le 4 novembre 2018 à 15h

PetiPeti A5.indd

Caméra au poing, des cinéastes suivent des communautés de circonstance. Forcés à l’exil par la maladie, jetés sur les routes en quête d’un endroit où ils parviendront simplement à vivre, des hommes et des femmes cherchent, inventent, construisent un lieu qui se charge peu à peu d’utopie. Les films de ce programme témoignent ainsi de cette question qui n’a rien perdu de son urgence : comment faire partie de l’humanité ?

à 11h
Signes de vie de Werner Herzog (1968, noir et blanc, sonore,1h35)

Signes_de_vieFoule

à 15h
Zone blanche de Gaëlle Cintré (2014, couleur, 16mm, sonore, 22’)

ZB-7 pelliculeZB-6 la disparition de la lumière

ZB-4 _comme téléportée d'un monde à un autre_

Ondes et silence de Karl Lemieux et David Bryant (2014, couleur, 16mm, sonore, 14′)

quiet-zone

L’ordre de Jean-Daniel Pollet (1973, noir et blanc, 35mm, sonore, 44’)

DVDLOrdre

jean-daniel-pollet
Jean-Daniel Pollet

TRACES DE LA PROJECTION :

mde

burst

mde

mde

mde

mde

Projection au 12è festival du film documentaire engagé (LOT)

fly-festdoc2016 fly-festdoc2016-gd

La vie est un jardin (sauvage) se déroulait du 23 au 25 septembre dans le paysage lotois, sous yourte, grange et gîte, cinéma de village et jardin.

Peti peti y a commis un atelier Super 8 avec cueillette de plantes sonores et visuelles et y à montrer 2 films expérimentaux de 2 jardiniers du cinéma : le très apprécié Brouillard, Passage#14 du canadien Alexandre Larose en 35mm, salle de Biars-sur-Cère. Merveilleux retours des spectateurs. Et le film de Peter Conrad Beyer : El dentro, expérience chamanique extatique, scintillante, délicate à observer pour le public local, peu habitué au flicker. Mais des retours chaleureux pour ces découvertes sensorielles. Et l’installation de Benoît Labourdette projetés sur 2 murs et un arbre : In excelsis. Très beau moment aussi.

Détails dans le programme joint.

« CINE-SPE » : nuit du cinéma expérimental 30 Avril 2016, Douarnenez

Peti peti envoie une carte blanche et Carole Contant est invitée a montrer quelques-uns de ses films

« peti peti » Menu :

Inhabitants (1970) et Les Saisons (1972) d’Artavazd Pelechian

Topic I et II de Pascal Baes (1989)

Valse (2000), O, o fille de l’o (2002), Manie III : La Couette (2008), Je ne suis pas une voiture, ni Vincent Van Gogh (2013) de Carole Contant

_________________

CinéSpé est une nuit d’images composée de projections, de performances et de ciné-concerts.

 le 30 avril dès 19 heures à LuZin’.

Prix libre – 2 rue du centre – Porte bleue – Douarnenez

Au programme…

– Courts- métrages de labos artisanaux invités
– No Ouestern zadiste en super 8
– Performance pour 6 projecteurs 16 mm
– Ciné-concert pour saxophones et percussions sur projection 16 mm
– Biligs – café lambig – comptoir
– Tube du cinéma expérimental
– Cartes blanches
– Films jusqu’à l’aube

En présence de…

– Mire (Nantes)
– Labo K (Rennes)
– Les scotcheuses
– Tristan Ikor & Julien Ottavi (Nantes)
– Carole Contant (Peti peti)

VOEUX et ASSEMBLEE GENERALE 2016

Notre AG se déroulera jeudi 28 janvier à 15h.

Nous présenterons le bilan de nos activités 2015 et les projets pour l’année 2016 !

Bienvenus à tous !

Envoyez un mail ici si vous souhaitez nous rejoindre.

Tous nos voeux de films, bandes, murmures, expérimentations, douceur, miniatures, folies pour 2016 !

ATELIERS PEDAGOGIQUES AU COLLEGE de JANZE et en tournée

Depuis 2013 et jusqu’à 2016 L’ECOLE OUVERTE, initiée par LOUMA / Alain Michard, invite Carole Contant, Arnaud Stéphan, Daphné Achermann au Collège Jean Monnet et à la Médiathèque de Janzé). Ces ateliers se démultiplieront selon les points de résidences et de représentations autour du spectacle Le Beau mariage, en création (première en mai 2016).

Présentation du projet :

le beau mariage

30 ans de Paris Expérimental – programmations Beaubourg 25 novembre 2015

Le 25 novembre 2015, l’éditeur du livre « Fabriques du cinéma expérimental », Paris expérimental fête ses 30 ans.

Les auteurs du livre et programmateurs de peti peti, Carole Contant et Eric Thouvenel, sont invités à montrer 3 films autour de « Fabriques… »:

21h30 – 22h PENSER-FAIRE, FAIRE PENSER, FAIRE VOIR : LE POINT DE VUE DES PRATIQUES

selon Éric Thouvenel & Carole Contant

(programme dédié à Giovanni Martedi, décédé avant la parution du livre et dont nous n’avons pu achever l’entretien afin de le publier)

Les trois films choisis pour ce programme illustrent la difficulté (et, souvent, l’inanité) de regrouper sous une étiquette unique – le « cinéma expérimental » – des pratiques et des sensibilités extrêmement différentes. Comment Stan Brakhage a-t-il élaboré la fantastique composition visuelle que constitue les Chartres Series ? Par quels tours et détours Giovanni Martedi a-t-il fixé, dans Film sans caméra STST, quelque chose de l’évanescence de son cinéma élargi ? Quels désirs, et quels processus, guident Olivier Fouchard et Mahine Rouhi lorsqu’ils avancent à tâtons dans le noir des laboratoires où ils conçoivent la grande fresque optico-chimique à laquelle ils travaillent depuis quinze ans ? Autant de questions que nous avons ou que nous aurions voulu évoquer avec eux, au long de l’exploration des « Fabriques » du cinéma expérimental à laquelle nous nous attelons depuis quelques années. Éric Thouvenel & Carole Contant

CHARTRES SERIES, Stan Brakhage

États-Unis, 1994, 16 mm, coul, sil, 9’

 

FILM SANS CAMERA STST, Giovanni Martedi

Italie, 1975, 16 mm, coul, sil, 4’50

 

L’ARBRE TAHOUSSE, Olivier Fouchard & Mahine Rouhi

France, 2001, 16 mm, coul, sil, 6’

 

Programme complet pdf :

30ANS-25NOV